Gaz !

A 6’30, plus besoin de dormir,
Me lève, instantané, juste envie d’un café

Tu veux ta liberté, te l’ai toujours laissée
Ça te semble compliqué la simple idée d’aimer
Tout ceci est un tout et a pour nom respect
C’est un fait singulier dont le pronom est nous

Dans cette quête de sens, tu veux prendre les devants
Quand tu sais bien qu’au fond, tu dois t’abandonner

Ce statut subalterne n’est en rien humiliant,
Celui de tout élève, un simple être apprenant
Car derrière cette attitude se cache l’autorité
Celle qui fait sans être fruit d’un travail acharné

Tout à la fois puissante,
Pacifique, exigeante
Dans l’amour de soi
Et des autres en mouvement

Dans ce ciel bleu azur se conjugue le présent
Donnant au temps qui passe la douceur de la bise

Je n’ai pas à t’aimer n’ai rien à redouter
Il n’y a rien à comprendre seulement tout apprendre
Douceur, humilité, amour, éternité, maximes de l’éternel
Font chaque jour alentours que la vie est si belle

D’une ambition totale ce message est très clair
L’amour ne suffit pas il est une équation

Une vie authentique
Aussi simple que géniale
Ne demande qu’une chose : 
De tout laisser tomber

Et par ce geste s’ouvrir, à cette nécessité…
L’ amour le seul le vrai aime la liberté

JHJ
27082017

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.