Patience

Les aspirations au long cours
Une à une, abattent les jours,
Troncs débités en rondins
Dans le petit matin.

Que de patience et de vertu
Nécessite l’existence,
Pour un jour devenir
Passé, présent, avenir.

Dans les brumes de l’inconscient,
Petite lumière vacille,
Valeureuse et fragile,
Résistant à tous vents.

Les mystères de l’envie
Sont autant de repères
Qu’il me faut satisfaire
Pour savoir qui je suis.

La vie a demandé
Quelques millions d’années
Pour éclore sur terre
Alors, laisse un peu faire.

Le temps est à tes côtés,
Tranquille, pépère.
Il n’y a aucun souci,
Seulement quelques ans nuits.

150307

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.