1803 – Cheval de Troie

Interdire les bourses
Hippodromes aux courses insensées
Pour un fric dématérialisé
La vie est à ce prix

Ma colère est profonde
J’avais hélas raison
De combattre ce mal
Ce capitalisme à cheval

Virus à bride abattue tuant toute morale
Et faisant de la vie un simple accessoire
Elle le socle la base l’indéracinable
Vilipendée niée inacceptable

Chevalier du ciel
Se nourrissant du miel
Du pollen des envies
Je me lève insoumis

La liberté n’est pas un droit
Quotidienne conquête
Où la recherche d’alliés
Est déjà une lutte face à ces aliénés

De l’argent du pouvoir et de la peur
Qui refusant la réalité
Organisent la catastrophe
La polémique pour apostrophe

Insulte à la politique
Espace démocratique
Cour des petits et des grands
Où les sujets sont là pour régler les conflits

Penchons nous sur son berceau
Car les faits sont costauds
Avec pour racine ce siècle des lumières
Quand l’idée d’individu est soudain apparue

Cette philosophie de l’émancipation
De l’éveil de la conscience de chacun
De la découverte de sa propre singularité
Ce travail d’une vie pour la vie dans la vie

Ce qui fait société… notre individualité
Nos ressources humaines… en chacun d’entre nous
Ai tout mis bout à bout… et ceci fait un tout
Par soi Pour les autres Pour soi Par les autres

Krach boum hue (3 fois)

JHJ

18032020

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.