2110 – Diabolique

A retrouver le verbe je cultive l’acerbe
Car ce qui vient au monde pour ne rien bousculer
Ne mérite ni égard ni patience dixit René Char
Poète contemporain qui vient me délivrer

L’existence est d’une grande démence
Et devenir fou en est assurément la plus grande élégance
Manipulateurs narcissiques et égoïstes
N’aurez jamais ni cette candeur ni cette chance

Ai tant de bonne humeur vous hais de tout mon coeur
C’est fini d’avoir peur et là est mon bonheur
Vous avanciez masqués époque révolue
C’est à vous de payer je veux que tout soit su

Vous cultivez l’horreur le malheur pour les autres
Incapables que vous êtes d’aimer tout simplement
Dans le monde actuel vous êtes les chaotiques les apocalyptiques
Des pervers des tueurs en série de la terre des mers et de la vie

Assoiffés du pouvoir de votre seul bon vouloir
En vous brillent les mille feux d’un enfer sur terre
Arrogance et mépris vous protègent aujourd’hui
Mais demain au fin fond de la nuit tout vous sera repris

Hypocrites vainqueurs l’entre soi vous protège
Un jour c’sera votre cercueil ainsi que son cortège
Vous vous mangerez le foie à défaut d’une vrai foi
En la vie et les autres que vous ne connaissez pas

Dans votre mauvais genre l’inceste se pratique
Ne dis rien à maman ta sœur est au courant
Moi je préfère la sieste au beau milieu d’un champ
Ou tout y est gratuit et ça c’est infini

Vade retro satanas

JHJ
21102019

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.