Tragique

Ni humour,
Ni amour,
Une petite bourgeoise qui,

Possédée par l’argent,
Amasse, amasse, amasse,
Se lasse, se lasse, se lasse

Une vie sans fantaisie,
Juste un copier coller
D’effets défaits des fées

Alors, saltimbanque,
Ne croise pas ma route,
Elle est droite et sans doute

Car ce que je m’inflige
Ne doit pas t’affliger
Pense juste à t’envoler

Le grand amour il n’en existe pas,
L’humour moi connais pas,
Je suis la tradition.

Le désir le plaisir
Sont de sacrés gros mots…

Dans ma gorge coincée,
Je n’peux les faire sortir…

Aime moi,
S’’il te plaît

JHJ
29082017

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.