Bedous

C’est ici à Bedous
Pyrénées atlantiques
Que je trouve la ressource

Le tonnerre gronde
Et la pluie s’invite, petite
Amenant la fraicheur, douce heure

En vacance de tout,
Je me suspends au temps
Appréciant le moment

A l’ombre des noisetiers
Les idées terre à terre
Amènent la lumière

Lentement mais surement
S’arriment les attaches
D’un futur bleu azur

L’esprit de nouveau pur
Le corps pour armature
Le cœur en grand seigneur

La pluie a remplacé les pleurs
L’envie a supplanté l’ennui
L’amour a terrassé la peur

Et c’est un grand honneur
Que d’être ce soir invité
Par Christophe et Martine

Tchin tchin

210715

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.