I like your smell

J’adore ton odeur,
Imprégnée dans l’étoffe,
Laissée en cache cœur,
Porte manteau philosophe.

Ton absence me grandit
Et mon amour aussi
Pour l’être que tu es
Bout de femme, dulcinée.

Orchidée de mes jours,
Avec de beaux atours,
Que la nuit tu découvres
Et que j’œuvre à ouvrir.

L’impatience me guette,
Guépard se met en quête
Et dans ma tête, jaillit
L’ombre de ton esprit.

Alors, calme,
Dans des draps complices,
Je me glisse apaisé
Cherchant ton corps, bébé.

Un amour télépathe
Télescope nos âmes
Nous enfouissant sans drame
Dans un sommeil d’agate.

Bonne nuit, my baby
Un double, dry,
Ton corps nu,
Pour seul pardessus.

100407

Précédent / Suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.